Les effets de la séparation parentale d’après l’âge de l’enfant

Le divorce (ainsi que la séparation conjugale) représente une réalité sociétale et familiale, selon le nombre de couples concernés. Cela entraîne un effet sur la vision de l’amour et du couple en ce moment, la reconnaissance et l’existence de divers modèles familiaux. Le tout se manifeste particulièrement par le vécu des gamins des couples touchés ainsi que leur avenir.

La compréhension du cas par l’enfant

Ce composant est bien sûr rattaché à l’âge. Or, d’autres éléments tels que le dialogue possible avec les aïeux et la clarté du cas permettent au gamin de mieux savoir la rupture et ses mises. Un gamin de deux ans ne saura pas le divorce tel qu’un adolescent. En effet, ce dernier peut comprendre la difficulté d’une décision (d’un commun accord ou non) et de la relation parentale.

D’après les chercheurs, dans le meilleur des cas le gamin est âgé, au mieux, il deviendra compréhensif face à la situation :

  • Le gamin de moins de deux ans ne sait pas ce qu’est un divorce et n’en capte ainsi pas les impacts.
  • Le gamin âgé de deux à cinq ans devient petit à petit compréhensif bien que cela demeure difficile pour lui. Des questions se trotteront dans sa tête afin d’essayer de réduire sa confusion et être tranquille…

Les ripostes du gamin

Les ripostes de chacun se différencient en fonction de la conflictualité de la situation, des tempéraments, du vécu des parents… La séparation des parents est considérée comme un cas singulier vécu différemment en fonction des enfants et des familles. Cela ne se manifeste pas toujours de façon harmonieuse. Tandis que quelques gamins font face au cas sans obstacle, d’autres peuvent manifester de la colère, un malaise…

Tout comme les émotions et la compréhension, les ripostes changent également, particulièrement, en fonction de l’âge du gamin. Les gamins d’âge préscolaire peuvent montrer des sentiments de culpabilité, des comportements régressifs, des troubles du langage. Arrivés à l’âge scolaire, par contre, ils font face à la peur d’abandon, à l’insécurité et aux conflits de loyauté.

Les sentiments du gamin

Par rapport à cette épreuve compliquée de la vie, le gamin peut éprouver différents sentiments : peur, chagrin, colère, angoisse… Quelques émotions peuvent être plus intenses en fonction de la maturité et l’âge du gamin. Les choses se présenteront différemment si un gamin est âgé de deux ou six ans lors de la séparation. Les circonstances se modifient et le niveau de maturité est également très diversifié.

Pour le jeune gamin (en dessous de cinq ans), un souci nait lorsque, avec son désir de découvrir des réponses, il affronte des mensonges, des choses incohérentes. Alors, ceux-ci augmenteront le sentiment que l’univers s’est changé en un lieu peu fiable. L’enfant âgé de six à douze ans sait assez ce que veut dire le divorce. Ce dernier peut causer de la dépression, un deuil ou de la tristesse à propos de la perte de leur famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut