Le divorce à l’amiable, comment ça marche ?

Comme l’indique son nom, le divorce à l’amiable ou le divorce par consentement mutuel est un divorce au cours duquel les deux époux se mettent d’accord sur la rupture du mariage ainsi que sur ses conséquences. Si les deux époux optent pour ce type de divorce, ils n’ont pas besoin de passer au tribunal. Pour en savoir plus sur le divorce à l’amiable, suivez ces quelques lignes.

Le déroulement d’un divorce par consentement mutuel

Comme mentionné en haut, la procédure du divorce à l’amiable ne se passe pas au tribunal. Si les deux époux souhaitent mettre fin à leur mariage, un seul des conjoints peut contacter un avocat. Ce dernier le reçoit dans son cabinet et analyse le dossier avec le conjoint. Lors de cet entretien, il est important de vérifier si ce type de divorce peut se faire ou non. 

Si c’est tout à fait possible, les deux époux peuvent réaliser des négociations concernant les conséquences de ce divorce. Dans le cadre de divorce à l’amiable, il est tout à fait facile de trouver un terrain d’entente. Dans ce cas, c’est l’avocat qui élabore un projet de convention de divorce. Il envoie ensuite cette convention à son client en courrier recommandé. Et l’accusé de réception doit être ensuite signé par les deux époux. Une réunion doit ensuite avoir lieu dans le cabinet de l’un des avocats.

Les avantages du divorce à l’amiable

Parmi les différents types de divorces qui existent, le divorce à l’amiable est considéré comme le plus avantageux. Pour commencer, sachez que c’est la meilleure solution si vous tenez à divorcer plus rapidement. Ce qui n’est pas le cas des divorces conflictuels. Grâce à cette solution, vous pouvez divorcer en 2 à 3 mois seulement. Sachez également que c’est le type de divorce le moins cher. 

Si vous avez décidé d’opter pour cette procédure, il vous suffit de payer les honoraires des avocats et de la durée de la procédure. En cas de divorce à l’amiable, les deux époux sont obligés de choisir un avocat chacun. Pour vous aider donc, faites-vous accompagner par Maître Reynaud à Montpellier pour votre divorce à l’amiable. Outre ces avantages, il est aussi important de vous faire savoir que ce type de divorce permet aussi de :

  • préserver le lien familial
  • décider facilement la garde des enfants
  • apaiser les relations entre les ex-époux
  • déterminer librement le montant de la pension alimentaire.

Quel est le prix d’un divorce à l’amiable ?

Il est assez difficile de connaître le prix exact d’un divorce par consentement mutuel. En effet, ce prix peut varier en fonction d’un grand nombre de critères tels que les honoraires de l’avocat. Mais, afin de vous aider à avoir plus d’idées, on vous recommande de prévoir entre 1 000 à 4 000 euros, si vous souhaitez opter pour cette procédure. Vous devez aussi penser aux frais du notaire ainsi qu’aux biens à partager.

Pour ce qui est des frais du notaire, ils peuvent aller de 500 euros et 700 euros en cas de divorce par consentement mutuel. Pour connaître le prix exact du divorce à l’amiable, il serait aussi important de penser à l’impôt qui s’implique à la valeur nette du patrimoine partagé entre les époux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut