Les bénéficiaires de pension alimentaire

La pension alimentaire peut être perçue par un individu à tout membre de sa famille dans la nécessité. Pour les situations de divorce, la pension alimentaire touche particulièrement les gamins. Un avocat expert en droit de la famille peut vous recommander sur les démarches à suivre. Il vous accompagnera dans votre option et vous soutiendra dans l’ensemble des procédures.

À propos de la pension alimentaire en France

Les membres d’une famille similaire sont de fait rattachés les uns les autres par un lien de solidarité. Il faut qu’ils se secourent de façon mutuelle. La pension alimentaire est considérée comme une façon pour un individu de soutenir en nature ou financièrement sa famille proche. Il se peut que celle-ci se trouve dans la nécessité. En droit, la pension alimentaire ne touche ainsi pas seulement les enfants. Dans quelques cas, le versement de ce type de pension se fait :

  • des gamins vers les aïeux,
  • des gendres vers les beaux-parents,
  • des grands-parents vers les gamins.

En réalité, la pension alimentaire est dédiée dans la majorité des situations aux gamins dans les cas de divorce ou de séparation. La pension alimentaire se manifeste le plus habituellement par une somme d’argent. Cette dernière est payée mensuellement à ses gamins par le parent qui n’en possède pas la garde.

Pension alimentaire pour le gamin mineur et majeur

Les gamins bénéficient principalement des pensions alimentaires. Or, c’est exceptionnel que les gamins perçoivent immédiatement la pension. La majeure partie des cas, c’est l’aïeul chez qui les gamins habitent qui obtient la pension alimentaire provenant de l’autre aïeul. Le droit pour un gamin de profiter d’une pension alimentaire ne se limite pas à sa majorité.

Le critère considéré afin de décrire si un enfant dispose ou non du droit de profiter d’une pension alimentaire concerne l’autonomie financière et non l’âge. Cette pension des gamins autonomes de point de vue financier peut être arrêtée ou rejetée. Habituellement, les enfants obtiennent leur autonomie financière suite à leur majorité. Néanmoins, les gamins qui bénéficient de leur autonomie avant la majorité peuvent laisser échapper le droit de gagner une pension alimentaire.

Pensions alimentaires pour le conjoint

La pension alimentaire est d’abord destinée aux gamins et non au conjoint. Toutefois, dans quelques situations, la pension alimentaire peut disposer comme bénéficiaire direct l’un des conjoints. Durant la procédure de divorce, le juge aux affaires familiales peut forcer l’un des époux à payer une pension alimentaire à son conjoint, au titre des mesures temporaires. Suite au divorce, la pension alimentaire n’affecte pas les conjoints entre eux, mais touche les gamins.

Effectivement, les liens familiaux entre les deux époux se sont volatilisés : le divorce a fait disparaître leur union. La pension alimentaire, qui touche les membres d’une famille similaire, n’a plus raison d’être. Il se peut que l’un des conjoints sollicite durant la démarche de divorce une prestation compensatoire. Celle-ci lui permet de combler sa perte de niveau de vie. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut