Qu’est-ce qui entraîne la rupture du contrat de mariage ?

Vous savez que les choses ne vont pas bien pour vous et votre conjoint. Votre partenaire a semblé irritable, distant et plein de ressentiment la dernière fois que vous avez une discussion sérieuse avec lui. Il n’est pas rare que les couples se battent et se réconcilient… se réconcilient et se réconcilient jusqu’au jour où ils se séparent définitivement. Votre relation pourrait également se diriger vers les routes rocheuses! Dans ce cas, il est important de savoir quelles sont les principales raisons de la rupture de mariage ? L’infidélité, la mort naturelle ou la disparition de l’un des époux ainsi que d’autres causes peut entraîner la dissolution du contrat de mariage.

L’Infidélité conjugale

L’infidélité conjugale est l’une des causes de la rupture de mariage qui se termine dans la plupart de cas par un divorce. Presque dans le monde, celle-ci est la raison numéro un du divorce. L’infidélité commence souvent par une amitié apparemment innocente.  Il s’agit d’une violation du contrat supposé ou déclaré du couple concernant l’exclusivité émotionnelle et/ou sexuelle du mariage :

  • Dans les relations conjugales, les attentes en matière de fidélité sont généralement exigées
  • Lorsqu’elles ne sont pas satisfaites, des recherches ont montré que des dommages psychologiques peuvent survenir, notamment des sentiments de rageet de trahison, une baisse de confiance personnelle et sexuelle et une dégradation de l’image de soi. Selon le contexte, les hommes et les femmes peuvent subir des conséquences sociales si leur acte d’infidélité devient public.

Rompre un contrat de mariage à cause de l’infidélité conjugale est un motif légal de demande de divorce et le divorce entraîne la rupture du contrat de mariage.

La liquidation du régime matrimonial en cas de divorce

Suivant la qualité des parents laissés par le decujus, le conjoint survivant possède un droit à une quotité ou à la totalité en usufruit. L’époux survivant obtient de son mariage des droits alimentaires ou quasi alimentaires naissants qui sont mis en application au décès de son conjoint. Pour les descendants et ascendants de son époux décédé, le conjoint survivant conserve une créance alimentaire.

La mort d’un époux entraîne la rupture du mariage

Le décès d’un époux est la cause naturelle d’une dissolution du mariage. Cette mort peut s’agir de la mort constatée ou d’une mort judiciairement officialisée et déclarée en cas de disparition de la personne. Avec une dissolution de contrat de mariage causée par la mort d’un époux, le devoir de fidélité et d’assistance disparaît. Cependant, l’époux vivant conserve certains droits : il a le droit de décider du sort du corps de son défunt époux, du mode sépulture ainsi qui du rite des funérailles. L’époux vivant a le droit de se remarier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut