Divorce : Qui obtiendra la garde des enfants ?

Une question qui se trouve souvent au centre des discussions quand les parents divorcent est celle de savoir lequel entre les deux aura la garde des enfants. La décision prise aura des impacts certains sur l’enfant, le couple ainsi que le budget des parents. Dans une telle situation, il existe des critères qui aident le juge à trancher sur l’affaire et qui sont toujours pour l’intérêt de l’enfant. L’opinion des enfants est aussi importante et la loi offre également différents types de gardes possibles.

Quels sont les principaux critères utilisés par le juge afin de déterminer qui aura la garde des enfants ?

Le juge en cas de divorce aide les parents à trouver un accord en ce qui concerne le lieu de résidence de leur enfant. Pour cela, le juge se base sur quelques critères, notamment :

  • L’âge des enfants
  • La nature et la qualité de la relation que la mère ou le père entretient avec les enfants
  • L’aptitude et la capacité des parents à prendre la responsabilité d’assurer la garde des enfants sur le plan physique, matériel, financier et mental
  • Les besoins primordiaux des enfants
  • La disponibilité des parents
  • L’état psychologique de chaque enfant
  • L’opinion des enfants

Même si la séparation est une meilleure solution pour les parents, l’opinion des enfants compte beaucoup pour le juge.

L’importance de l’avis des enfants en cas de divorce

L’avis des enfants sur le parent avec lequel ils aimeraient passer plus de temps compte beaucoup pour le juge. Ils peuvent s’exprimer librement sur leur envie de ne plus fréquenter un des parents que ce soit sa mère ou son père à cause de la maltraitance qu’il a subi avec l’un d’entre eux par exemple. Pourtant, quelle que soit leur opinion, les actions entreprises dans le cadre de divorce reposent principalement sur l’intérêt des enfants. Dans ce cas, le juge agit en fonction de la loi et du contexte.

L’âge est un critère important lors de la décision du juge sur la garde des enfants

Pour le choix du lieu de résidence, l’âge des enfants est un critère important en cas du divorce du couple. La législation française accorde un traitement particulier aux enfants de moins de 3 ans. Dans ce cas, la loi accorde la garde exclusive souvent à la mère. Pour les enfants de cet âge, la résidence alternée ne leur convient pas. Pour un nourrisson, la loi accorde la garde exclusive à la mère si l’état psychologique ou physique de celle-ci lui permet d’accomplir ses devoirs parentaux. Le père aura un droit de visite simple. Une possibilité d’hébergement pourra être prévue par le père à partir de la première année de bébé. Quels que soient les scénarios et cas de figure, les effets du divorce sont toujours une situation complexe et nécessitent l’aide d’un avocat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut